Liens relatifs et sources

JB, Paru le 25/11/12

Zemaria

En France, on connait le Brésil principalement grâce au football, au carnaval de Rio et aux exportations de café. On se figure tous les jeunes brésiliens tapant dans un ballon sur la plage de Copacabana ou dansant la samba dans les rues de la capitale. Mais que Pelé et Ronaldo se rassurent, ces clichés sont en passe d’être mis à mal avec l’émergence du Brésil comme puissance internationale en devenir et la diversification de sa culture à l’étranger.

Photo du groupe

Comme exemple illustrant cette diversité, nous vous présentons aujourd’hui le plus français des groupes de musique brésilien : Zémaria. Amateurs de jeux vidéo, vous avez peut-être déjà aperçu ce nom au détour d’une de vos parties de FIFA ces deux dernières années. En effet, le groupe a été sélectionné à deux reprises pour la bande originale du plus célèbre des jeux de foot, grâce à ses titres A space ahead (FIFA 11) et Past 2 (FIFA 13). En plus d’être la preuve du talent montant de Zémaria, cela dénote une influence grandissante sur le vieux continent et aux USA.

Originaires de la ville de Vitoria, presqu’île du sud-ouest du Brésil, les quatre membres du groupe ont commencé à envahir l’Europe il y a plus de cinq ans, étant fréquemment invités à différents festivals. Les remix de leurs titres par juveniles, pyramid ou digikid84, ainsi que leur collaboration étroite avec le producteur PEGASE, de Minitel Rose, témoigne de la relation particulière que Zémaria entretient avec la France. Ils se disent admirateurs de groupes tels que Daft Punk, Air ou encore Serge Gainsbourg, et ces influences transparaissent parfois dans leur électro-pop fraîche et enjouée. La voix de Sanny Lys, soutenue par les synthés, basses et batteries de Marcel Dadalto, Michel Spon et Négoléo, ne donne qu’une envie : danser et sauter dans tous les sens (et sur la plage, de préférence).

Simplement auteur de deux EP pour le moment, le groupe prépare la sortie de son premier album début 2013. Produit entre Vitoria, Sao Paulo et Nantes, cet album cosmopolite illustrera probablement le mélange des genres et des cultures, peut-être la meilleure définition qu’on puisse faire de Zémaria.

comments powered by Disqus