Guillaume, Paru le 27/02/13

Rone présente le module

Il y a une dizaine de jours, Rone passait sur la scene du Trianon à Paris. Ce Berlinois d’adoption a offert un « sons et lumières » dans ce lieu chargé d’histoires musicales.

Rone présente le module

L’Allemagne nous envoie du bon! Enfin je dis l’Allemagne, mais Erwan Castex vient de Boulogne-Billancourt. Ce fragile petit gringalet (désolé pour les qualificatifs physiques utilisés) arrive sur scène, et directement il envoie du « gros » !

Rone distille ses tracks planantes et enivrantes, également kiffantes et puissantes. Ça réveille et donne la patate. La musique nous traverse. Le son nous met en transe ! C’est marrant pour un mec qui mix à l’eau claire! Rone sait faire monter la pression tout en modulant ses sons les uns avec et entre les autres.

Je vous en parlais dans l’introduction, le module ce n'est pas que du son, c’est aussi de la lumière. Derrière l’artiste, un assemblage d’écrans projette animations et raies de lumière transperçantes. Des flashs pour vous rendre épileptique accompagnent cela ne vous inquiétez pas ! Juste une claque !

Bref si ça passe pas loin de chez vous faites vous plaisir. Le cadre du trianon donnait une ambiance terrible avec le coté « ancien nouveau », notamment avec l’époque moderne des animations et du son électro !

-Pour info, il passe à la Rock N Beat au Printemps de Bourges et la prog’ est bonne !

comments powered by Disqus