Liens relatifs et sources

JB, Paru le 11/10/13

Aleph, le premier album de Gesaffelstein

Photo de Gesaffelstein

Après plusieurs singles et maxis dont le très efficace Conspiracy, et de nombreux hits (Viol, Atmosphere, OPR pour ne citer qu’eux), Mike Lévy alias Gesaffelstein sort enfin son premier album, baptisé Aleph (première lettre de l’alphabet hébreu, visible au centre du CD sur la pochette de l’album).

Pochette de l'album

D’ordinaire, la musique de Gesa a la réputation d’être sombre et violente, mixée au burin, ce qui contraste entièrement avec le style « dandy parisien » du bonhomme. Cette agressivité transpire nettement de certaines pistes d’Aleph, par exemple Pursuit ou Hate or Glory, qui nous vrillent les tympans à coup de riffs électriques entrecoupés de silences tendus.

Heureusement pour nos oreilles, l’album ne s’arrête pas là et fait dans la diversité. Gesaffelstein a instillé quelques notes mélodieuses parmi les beats et en a fait des tracks originales telles que Nameless ou encore Alpeh (chanson éponyme).

Aleph reste donc bien ancré dans la tradition « Bromance », mais démontre aussi la volonté de Gesaffelstein d’explorer des horizons inconnus. Cela nous rassure un peu, surtout quand on entend que l’artiste veut désormais se consacrer entièrement à la « création de ses propres morceaux ». En tout cas, on a hâte de voir ce que ça donne en live… Et ça tombe bien, une tournée nationale est programmée pour l’hiver, qui emmènera Gesa dans les salles des principales villes de France.

Dates de la tournée

comments powered by Disqus