Liens relatifs et sources

JB, Paru le 25/10/12

Boys Noize Live "OUT OF THE BLACK"

Cinq ans après le succès de son premier album « Oi Oi Oi » qui l’avait révélé sur la scène électro internationale, Boys Noize (Alexander Ridha de son vrai nom) nous livre ce mois-ci « Out of the black », dont il fait actuellement la promotion en Europe. Verdict.

Pochette de l'album

Samedi 20 Octobre 2012, 22h. Après avoir bravé la pluie nantaise pendant 20 minutes, nous voici enfin en vue de La Fabrique, où s’est installé depuis plus d’un an maintenant Stereolux, nouvel espace culturel dédié aux « musiques actuelles et aux arts numériques ». Sur le chemin, les gens qu’on croise sont comme nous : capuches sur la tête, chaussures trempées, mais qu’importe. A Nantes, la pluie, on connaît. A peine entré dans la salle, l’ambiance est posée. L’ouverture (Spank Rock) est finie, le célèbre crâne est déployé, les gens commencent à se masser devant la scène. Les lumières s’éteignent d’un coup, et de la fumée émerge peu à peu le dj allemand. Premier sample : la foule s’extasie en reconnaissant « What you want », l’une des tracks phares du nouvel album. Le set est lancé.

Pendant plus de 90 minutes, Boys Noize enchaîne les morceaux tirés directement de « Out of the black », tout en instillant de ci de là des mix de ses anciens hits : « Oh », « And Down », « Jeffer », …, tout y passe. On parvient même à entendre quelques « My moon my man », glissés habilement parmi les riffs. La sauce prend sans problème, les gens sautent comme des dingues, les tympans en prennent pour leur grade. Après un rappel énergique de presque 10 minutes, tout le monde ressort un peu étourdi, sans voix (au sens propre), mais comblé. Pas de doute, ce nouvel album est dans la lignée des précédents, en un peu plus sombre peut-être, mais l’essence Boys Noize est bien là. Et c’est tout ce qu’on demandait.

comments powered by Disqus