Liens relatifs et sources

Guillaume, Paru le 12/08/12

Strike Back Saison 1

Strike back est une série britannique actuellement diffusée sur Canal +. La série se base sur les livres écrits par Chris Ryan, un ancien agent des forces spéciales britanniques. Sachant qu’il s’est inspiré de sa propre expérience dans l’armée de la reine, la série développe donc des histoires d’espionnages, de missions secrètes et de guerre…

Affiche de la série

Le synopsis de cette première saison résonne entre les missions de John Porter (Richard Armitage, que vous pourrez retrouver cet automne dans Bilbo le Hobbit) et de Hugh Collinson (Andrew Lincoln, The Walking Dead) pour la section 20 et d’un drame passé les liant tous les deux. Cette seconde partie de l’histoire vous « tiendra en haleine » toute la saison.

Pochette DVD de la saison 1

Sous bien des aspects, la série semble s’inspirer de « Call of Duty » ou autre « Medal of Honor ». Quand on dirige un personnage dans un jeu vidéo, cela créé de l’immersion, voir de la tension. Utiliser les mêmes ficelles pour une série télé, où le spectateur est passif, n’a pas le même effet, voir l’effet inverse…

Image de la série

Du reste le story telling et le script sont complètement inconsistants. Même si les acteurs ne sont pas foncièrement mauvais, ils ne peuvent faire de miracle dans la bataille. Le côté boy scout qui leur est donné peut-être particulièrement irritant et cliché (des années 70). Ça rappelle un peu le héros de Terra Nova. Quand un agent secret compromet sa couverture dès qu’il le peut, pour sauver veuves et orphelins, la crédibilité du personnage et de l’histoire en prennent un coup à la longue.
Encore passons, mais les passes d’armes psychologiques et sentimentales entre les personnages intervenant dans la série sont totalement ubuesques. L’épisode 4 et le season final sont particulièrement magiques dans le genre.
Ce n’est pas la seule ressemblance avec Terra Nova. Sur certains épisodes on a l’impression de voir un film de 2H30 condensé en un épisode.

Image de la série

Un goût de n’importe quoi reste en bouche après avoir regardé cette première saison. Un potentiel certain était présent, mais l’exploitation singulière l’a totalement perdu à l’image des nombreux d’éléments de l’histoire ne servant finalement à rien. Le synopsis de la deuxième saison a bien évolué (acteurs, histoire). Si ça vaut le coup je vous ferais une petite mise à jour de cet article et à la vue des premiers épisodes, cela semble le valoir.

comments powered by Disqus