Liens relatifs et sources

Asu, le 13/03/2012

Mafiosa saison 4 : à Paris, les affaires se corsent

La nouvelle saison de Mafiosa arrive lundi 19 mars (enfin) sur Canal+, l’occasion pour moi de vous présenter cette série. Guerre de pouvoir, mafia, Corse, famille, une série à ne pas manquer !

Mafiosa, Le Clan

Mafiosa est une série créée par Hugues Pagan et qui fut diffusée pour la première fois en décembre 2006. Elle fait partie de la collection Création Originale de Canal + qui a produit entre autre Maison Close, Borgia, et plus récemment Kaboul Kitchen.
La première saison prend place en Corse. L’héroïne de la série, Sandra Paoli, est une avocate du barreau de Bastia. Elle fait partie du clan Paoli, dirigé par son oncle François. La série commence avec l’assassinat de ce dernier. Dès le premier épisode, la série s’accélère : Sandra hérite des biens de son oncle et est parachutée « mafiosa », parraine du clan Paoli. Elle devra assurer la pérennité de celui-ci, tout en essayant de se faire respecter dans une Corse conservatrice, devant composer avec les Nationalistes, les autorités corrompues, sa famille, dans un milieu laissant peu de place aux femmes. Elle pourra compter sur l’aide de son frère, Jean-Michel Paoli, bras armé du clan.
Mais trêve de présentation, on évite les spoilers !

L’homme le plus dangereux de Corse est une femme…

Avec en moyenne 700 000 téléspectateurs par épisode lors de la diffusion de la première saison, Mafiosa a su dès le début marquer les esprits. Au bout de trois saisons, que retenir ?

Il est toujours difficile pour moi d’expliquer pourquoi j’accroche à telle ou telle série… C’est une série très bien réalisée, s’inspirant de faits réels et de l’histoire de la mafia corse, marseillaise… On plonge dans la Corse contemporaine, ses paysages, ses coutumes, sa culture. Plusieurs dialogues sont en corse, des scènes de chants, de tradition…
Mais c’est aussi un scénario extrêmement haletant et prenant, dramatique et policier à la fois, on s’attache tout de suite aux personnages et à cette femme, Sandra Paoli, jouée par une Hélène Fillières vraiment convaincante, qui devra découvrir la part sombre d’elle-même pour protéger sa famille.

On observe au fil des épisodes une évolution psychologique intéressante, une bataille âpre pour le pouvoir qui révèle le côté noir qui se cache en chacun. La série gagne en intensité et en profondeur au fur et à mesure des saisons, avec des guests vraiment surprenants (Joey Starr notamment) qui donnent corps à ce milieu corse.

C’est une série contemporaine, authentique et réaliste qui offre une brillante peinture de ce qu’un homme, ou une femme peut faire de pire. Bref, à Paris, les affaires se corsent, virage total pour le clan Paoli. Ne passez pas votre chemin !

comments powered by Disqus