JB, Paru le 19/03/13

Réalité partagée – Nancy Kress

Réalité partagée est le premier roman d’une trilogie SF écrite par l’auteur américaine Nancy Kress au début des années 2000. Nommée Probability en version originale, elle prend place dans un futur où les voyages spatiaux depuis le système solaire, notamment depuis Mars, nouvelle capitale, sont monnaie courante. Grâce à des tunnels spatiaux disséminés ça et là par une race supérieure inconnue, des mondes humanoïdes inférieurs ont pu être découverts et rapidement colonisés par les Terriens aux quatre coins de l’univers. Malheureusement les Faucheurs, la plus belliqueuse des races autochtones rencontrées, s’est révélée réticente à l’ingérence Terrienne, et menace désormais d’anéantir toute forme de vie sur son passage. Une lutte acharnée pour la colonisation est en cours entre les Faucheurs et les Terriens, qui décidera probablement du sort de l’Univers tout entier.

Couverture du premier tome du Cycle de la Probabilité – Réalité partagée

Le premier tome de cette trilogie débute avec l’envoi d’une mission anthropologique Terrienne sur une nouvelle colonie, baptisée Monde par ses habitants. La biologie des Mondiens est globalement humanoïde, à ceci prêt que certaines zones du cortex cérébral semblent connecter entre eux tous les habitants de la planète en un bloc partageant une même réalité. Tout mensonge, toute violence préméditée ou dissimulation de la vérité se solde par des maux de tête insupportables. Ceux ne partageant pas la réalité ou allant à son encontre sont immédiatement qualifiés « d’irréels » et exécutés. L’objectif de la mission scientifique est bien sûr d’étudier et de comprendre ce phénomène biologique si particulier. Mais pour cela, encore faut-il passer pour « réel » aux yeux des Mondiens…

En parallèle, on apprend rapidement que cette mission sert de couverture à une mission militaire d’envergure, qui vise à s’approprier l’un des satellites de Monde, un artefact inconnu qui s’avère être une arme redoutable. Une arme qui pourrait bien faire pencher la différence dans la guerre contre les Faucheurs.

Nancy Kress (droite), lors des UTOPIALES 2012 à Nantes.

Rien qu’avec ce synopsis, on se doute déjà que Réalité partagée est plutôt orienté « Hard Science ». Vous aurez donc droit à des descriptions ultra pointues des phénomènes physiques, géologiques et biologiques, néanmoins compréhensibles pour quiconque s’intéressant un minimum à la science. De ce point de vue rien à dire, la vulgarisation est très bien dosée et apporte juste ce qu’il faut de détails techniques pour une bonne immersion. Ce côté « Hard Science » contraste totalement avec la description de la culture Mondienne, primaire, qui s’oriente autour de la vénération des fleurs et de rituels d’apprentissage tribaux. Ce contraste assez saisissant pourra en rebuter certains, et amène avec lui quelques longueurs au récit qu’il faut parfois savoir surmonter en attendant le prochain chapitre. A part ça, l’écriture passe plutôt bien et l’histoire peut se lire rapidement. Au final, Réalité partagée n’est sans doute pas un chef d’œuvre mais reste de très bonne facture, notamment grâce à son scénario super original et des personnages charismatiques. Vivement recommandé pour les amateurs d’anthropologie et de développement technologique.

On espère que les deux autres tomes (Tome 2 : Artefacts & Tome 3 : les Faucheurs) seront d’aussi bonne facture et formeront un tout digne des plus grands romans du genre.

comments powered by Disqus