Liens relatifs et sources

Guillaume, Paru le 19/12/12

Halo IV

Artwork du jeu

Halo n'est pas une franchise comme les autres. Vous le savez comme moi, c'est le fer de lance, la première licence exclusive de la Xbox et Xbox 360. Depuis le premier opus en 2001, la série a multiplié les épisodes suscitant succès commercial, mais désintéressant la critique, la série avait tendance à stagner. Depuis le changement de studio de développement et le départ de Bungie dans le giron d’Activision, le doute était permis tant sur la qualité que sur les nouveautés de ce Halo 4. Verdict après un peu plus d'un mois de manette entre les mains.

Image du jeu

Avant d'entrer dans le vif du sujet, commençons par un bref historique si vous le voulez bien. Halo Combat Evolved est le jeu qui a lancé la Xbox. Après un développement chaotique (changement de support Pc et Mac), le jeu est finalement utilisé pour amener Microsoft dans le monde des consoles de salon. Pari réussi! Le deuxième opus est celui qui a lancé vraiment le Xbox live. Le premier service de jeu en ligne digne de ce nom sur console. Pari plus que réussi, le multi-joueurs était une « tuerie » sans mauvais jeu de mot. Depuis Halo 3, Halo ODST (spin off), Halo Reach, Halo Anniversary, Halo Wars (spin off) sont sortis, mais n'avaient pas la même saveur. De bons jeux certes, mais peu de nouveautés présentes et peut-être une exploitation de licence industrielle qui a entraîné un défaut de pertinence et de prise de risque. Bref le challenge de 343 Industries, qui avait d'ailleurs développé le bon remake « Anniversary », est assez élevé pour être à la taille d'un MasterChief et relancer la série sur un nouveau souffle. J'arrête de vous faire languir plus longtemps, rentrons dans le vif du sujet. Que vaut ce Halo 4!

Artwork

Les graphismes sont simplement magnifiques. Je pense que c’est à ce moment là que l’on peut se dire qu’il était temps de changer de studio de développement. 343 Industries fait le tour de force de nous montrer que la 360 en a encore dans le ventre malgré ses sept années de bons et loyaux services. Néanmoins, quelques choix me semblent discutables et peu risqués. Si les nouveaux ennemis « les prométhéens » ont un style certain, je mettrais ma main à couper qu'ils ont été développés quand Tron 2.0 est sortie. Le côté traits de lumière y fait penser, ou peut être un peu de Too Human également recyclé. Malgré tout le niveau de détail est impressionnant. Les textures, les environnements, et les PNJ sont vraiment léchés. À part ça les codes visuels de la série sont respectés. Vous ne serez pas désorientés, architectures Covenant et Forerunner sont de la partie. Ce qui m'amène à parler du Game design.

Image du jeu

Pour le solo, j'ai quand même eu l'impression que le syndrome « jeu de couloir » était peut-être un peu plus présent. Si je pinaille, les niveaux sont quand même de qualité. Des phases assez variées sont proposées. Ce qui m'a vraiment gêné, ce sont les maps multi-joueurs. Étant féru du mode assassin en équipe, je trouve la plupart des maps mal pensées. C'est au choix. Soit tout le monde se retrouve au même endroit (une arène romaine aurait demandé moins d'effort), soit totalement l'inverse (préparer vous a courir les maps sont grandes). Bref un peu déçu sur ce point là, surtout que je ne doute pas de la présence de Map pack payant à venir.

Image du jeu

En ce qui concerne la durée de vie, on reste sur les standards du genre. Comptez 7-8 heures pour terminer le solo. Le Xbox live pour jouer jusqu'à plus soif. Un des points forts du jeu est son nombre de modes multi-joueurs (nommé Infinity dans cet opus), sans oublier les campagnes Spartan Ops, le mode coopération, avec les options multi-console et réseau local. Bref un must have, quand on sait que de moins en moins de jeux proposent de partager un écran manette en main sur un canapé avec un pote ou plus. Un petit mot aussi du mode Spartan Ops qui vient d'arriver. Ce mode coopératif vous permettra d'incarner une team de Spartans en campagne. Plutôt pas mal en général, et surtout pour faire de l'XP !

Je ne dirai pas grand chose du scenario pour éviter même le plus petit des spoils, l'histoire est sympa. Plusieurs intrigues vont nous tenir en haleine pendant la trilogie, notamment autour de Cortana et du Dr Halsey.

Le gameplay n’a pas fondamentalement changé. Dieu merci, courir n’est plus une option juste (appuyer sur le stick gauche). C’est plutôt pas mal pour se régénérer ! Vous le savez déjà une troisième race est présente dans Halo 4. Le problème, c'est que l'on commence à avoir beaucoup d’armes, mais qui n’apportent pas grand chose de plus. Vous allez retrouver le pistolet, le fusil etc. pour chaque race. Bref je pense que l’équilibre aurait pu être différent !

La bande son n’est pas aussi marquante que celle des précédents opus. En fait, Halo de manière générale nous a habitués à des musiques grandioses. Difficile de faire mieux en se réinventant à chaque épisode.

D'un point de vue global, ce halo nouveau est un pari plus que réussi pour Microsoft. La force de 343 Industries est d'avoir su intégrer les bonnes évolutions pour marquer leur empreinte et notre expérience de joueur. Mais peut-être pas la révolutionner... Espérons encore qu’un peu plus de nouveautés soient distillées dans le second épisode de cette deuxième trilogie. Pas totalement convaincu, mais en deux mots : très prometteur!

comments powered by Disqus