Liens relatifs et sources

JB, Paru le 20/10/13

The Blacklist

En plein carton aux USA après la diffusion des premiers épisodes, The Blacklist est en passe de devenir une nouvelle référence en matière de série TV. Découverte.

Affiche officielle de la série

Le criminel mondialement recherché Raymond Reddington (James Spader) se rend un matin de son plein gré au QG du FBI, et sans ménagement aux autorités. Il leur propose alors un marché des plus originaux : en échange de sa liberté de mouvement, il les aidera à arrêter les criminels les plus dangereux de la planète, ceux trop malins pour apparaître dans les fichiers, ceux dont la justice ignore même l’existence. Son unique condition : ne travailler exclusivement qu’avec Elizabeth Keen (Megan Boone), profiler du FBI fraîchement diplômée. Au travers des épisodes, Reddington va démontrer au FBI toutes les ressources dont il dispose encore dans le milieu. D’abord méfiants, Keen et ses collègues du bureau entrevoient peu à peu qu’ils ont déniché là un homme hors du commun mais qui peut s’avérer décisif dans leur lutte quotidienne contre le crime.

Image de la série

Pas banal, le scénario s’avère en plus efficacement mené. A l’écran, le duo Keen / Reddington fonctionne à merveille de par son antagonisme. Malgré son statut de profiler, Elizabeth est une jeune femme sensible dont la vie bascule du jour au lendemain. On la sent perdue la plupart du temps, souvent sur le point de craquer, totalement prise par des événements sur lesquels elle n’a aucun contrôle. A l’inverse, Reddington est calme, posé et intelligent. Il semble réellement jouer une partie d’échec en ayant toujours trois coups d’avance sur les autres. Ses méthodes d’investigation parfois borderline nous rappellent qu’il reste avant tout un criminel. On devine qu’il intériorise un passé sombre et douloureux que l’on découvrira sans doute petit à petit. De plus, il semble lié à Elizabeth d’une manière que lui seul connaît et qui ajoute à l’attrait de la série.

Image de la série

En conclusion, une série prometteuse qui débute sur les chapeaux de roue. Menés par un duo charismatique et des personnages secondaires un peu négligés pour le moment mais à fort potentiel, les 22 épisodes de cette première saison devraient nous faire passer l’hiver sans risque de nous ennuyer.

comments powered by Disqus