Liens relatifs et sources

Camille N., Paru le 08/05/13

Bates Motel

Bates Motel raconte la jeunesse du tueur en série Norman Bates, le tueur de Psychose de Hitchcock. Ce prequel (un prequel raconte l’origine du récit de référence) profite de la renommée de Psychose mais bénéficie aussi du « phénomène prequel » des chaines américaines (The Carrie Diaries, sur l’adolescence de l’héroïne de Sexe & the City sur la CW, Hannibal, sur les débuts de conseiller criminel d’Hannibal Lecter sur NBC).
Prequel particulier puisque l’action se déroule de nos jours alors que l’action de Psychose se situait en 1960. Pourquoi concevoir un prequel, qui par définition devrait se dérouler avant les années 1960, adapté à notre époque ?
Cette série dramatique est produite par Carlton Cuse, un ancien scénariste de Lost, et créé par Anthony Cipriano. Le scénario de Lost exploitait déjà de multiples pistes temporelles

Affiche de la série

La série commence au moment où les Bates (Norma et Norman) déménagent suite à l’étrange décès du père de Norman dans une petite ville de l'Oregon. Norma Bates achète là-bas un vieux motel abandonné, ainsi que le manoir (copie conforme des bâtiments présents dans Psychose). On découvre alors que la mère et le fils partagent une relation étrange, une relation « trop proche ». Leur existence se complique rapidement quand l’ancien propriétaire des lieux vient les menacer. La petite ville qu’ils croyaient calme cache quelques secrets.

La série tourne surtout autour de son duo central : Freddie Highmore (Charlie et la chocolaterie de Tim Burton, Neverland de Marc Foster, … ), a qui il est difficile de s’attacher au premier abord. Cependant, il joue très bien la folie sous-jacente, la fêlure cachée présente dans le personnage de Norman Bates.
La révélation de cette série est Vera Farmiga (Les Infiltrés, In the air). Elle porte Bates Motel, folle, effrayante, obsédée par son fils, mais sans jamais trop en faire.
Ce duo très intense est perturbé par l’arrivée dès le second épisode du demi-frère de Norman Bates, joué par Max Thieriot, qui apporte une sorte de « normalité » à la série.

L’utilisation d’images sombres doit permettre de crée un univers aussi angoissant que Psychose. Ces images représentent également la situation des Bates et l’univers d’un Norman Bates perdu.

Cette série n’est pas la meilleure de la saison, l’intrigue a du mal à se construire et les épisodes manquent de rythme. Son duo d’acteur sera-t-il suffisant pour faire vivre cette série ? Quel est l’apport de la série à Psychose ? Ne pouvait-elle pas exister sans cette référence ? A&E Network (USA) vient de renouveler Bates Motel. Les scénaristes ont donc 2 saisons pour répondre à ces questions et faire passer cette série d’un correct thriller au niveau du thriller angoissant qu’est Psychose.

comments powered by Disqus