JB, le 26/11/2011

Rhum Express, ou le petit frère de Las Vegas Parano

Johnny Depp en journaliste complètement déjanté (défoncé ?) faisant les quatre cent coups sans aucun respect pour la morale ou la bienséance, ça vous parle ? Plus de dix ans après avoir semé la pagaille dans tous les casinos de Las Vegas, ruiné plusieurs chambres d'hotel avec son ami Benicio del Toro, effrayé des auto-stoppeurs et des réceptionnistes, il revient en forme, pour une escale à Porto Rico. « Rhum Express » (The Rum Diary), tiré du roman éponyme de Hunter S. Thompson, sortira en France le 30 Novembre 2011. Voici en avant-première un petit aperçu de ce qui vous attend la semaine prochaine.

Réalisé par Bruce Robinson, il met en scène Paul Kemp (Johnny Depp), journaliste new-yorkais blasé par le rêve américain, qui s'expatrie à Porto Rico. Engagé par un modeste journal local, Kemp adopte rapidement le rythme des habitants du coin : une vie facile et pas mal de rhum ! Parallèlement aux mésaventures qui vont fatalement découler d'une consommation un peu trop appuyée de cette boisson, Kemp est recruté par un homme d'affaire peu scrupuleux (Sanderson, alias Aaron Eckhart). Celui-ci le charge de rédiger un article sur le complexe luxueux qu'il s'apprête à bâtir sur une île voisine, transformant un paradis naturel en parc à touristes. Kemp se voit alors partagé entre les plans sordides de cet homme d'affaire véreux, son amour naissant pour la femme de celui-ci et sa volonté de dénoncer par écrit les trafics dont il est témoin.

Même s'il prend pied sur un font plutôt dramatique (corruption, instrumentalisation de la nature), le film se veut avant tout léger et comique. Les occasions de rire sont pléthores et les situations cocasses nous prouvent que Depp n'a rien perdu de son talent depuis Las Vegas Parano. Sans rien dévoiler, on retiendra notamment les scènes du restaurant porto-ricain ne servant pas de steak ou du trajet dans la voiture délabrée du collègue de Kemp. Un film déjanté donc, mais aussi un savant mélange d'action et de romance (si ! Si ! ) qui ne nous laissent pas le temps de nous ennuyer. Et tout ça bien sûr, allègrement arrosé de rhum (et d'une bonne centaine de cigarettes, amusez-vous à les compter si vous le souhaiter, je n'ai même pas essayé). Le casting, outre Depp et Eckhart, est de très bonne qualité, avec un Michael Rispoli (Kick-ass, l'attaque du métro 123) et un Giovanni Ribisi (Avatar, Public Enemies) tout simplement hilarants !

Pas tout à fait autobiographique, l'histoire de Rhum Express s'inspire en partie de la vie de Thompson, qui lui aussi s'est expatrié à Porto Rico pour y chercher un emploi de journaliste. N'ayant pas lu le livre, je ne peux pas juger de la qualité de l'adaptation. Néanmoins, et bien que n'étant pas au niveau d'un Las Vegas Parano en matière de délire, Rhum Express n'en demeure pas moins un très bon film à mon goût. Dernier détail, si vous avez le choix, la V.O est excellente !

comments powered by Disqus