Liens relatifs et sources

JB, le 01/07/12

Men In Black III

Après 10 ans d'absence au cinéma, les fameux agents « J » et « K » renfilent leur costume et leurs lunettes noirs et repartent en mission pour le compte des Men In Black (MIB). Avec deux premiers films plutôt réussis mais datant un peu (1997 et 2002 respectivement), et compte-tenu du contexte cinématographique actuel, on pouvait légitimement avoir quelques craintes quant au succès de ce troisième volet. D'autant que le réalisateur (Barry Sonnenfeld) et les acteurs principaux (Will Smith et Tommy Lee Jones) restaient inchangés (abstraction faite de l'apparition de Josh Brolin, mais nous y reviendrons).

Vite fait, le synopsis : lorsque le broglodyte nommé Boris l'Animal s'échappe de la prison lunaire de Luna Marx et retourne sur Terre, il n'a qu'une idée en tête : tuer l'agent K, qui l'a capturé et amputé d'un bras plus de 40 ans auparavant. Un jour, l'agent J croit perdre l'esprit quand il réalise que personne à part lui ne se rappelle de K après 1969, jour où il semble avoir été tué par Boris. J comprend alors que Boris a fracturé l'espace temps, et est retourné dans le passé pour tuer K et programmer l'invasion de la Terre par les broglodytes, qui dans le présent s'annonce imminente. Dès lors, J n'a plus qu'une solution : retourner à son tour dans le passé et empêcher Boris de tuer son futur partenaire.

En abordant le thème du voyage dans le temps, Barry Sonnenfeld parvient à donner une nouvelle jeunesse à sa franchise. Découvrir le passé de K et les raisons qui l'ont poussé à devenir si froid et renfermé justifie amplement la réalisation de ce troisième opus, et en font somme toute un bon divertissement. Les composantes principales qui ont fait le succès de MIB restent bien sûr présentes (humour, flashouillages, combats contre des bêtes plus répugnantes les unes que les autres, etc.), et plusieurs moments clés de la vie de nos deux héros sont révélés, pour le plus grand plaisir des fans. Le film est rythmé, prenant (on ne s'ennuie pas un instant), et plutôt bien réalisé. Le scénario, juste assez complexe pour ne pas tomber dans le simplisme et la banalité, réserve aussi quelques surprises et rebondissements. L'arrivée de Josh Brolin pour incarner le jeune agent K participe aussi à la nouveauté, celui-ci se débrouillant plutôt bien en jeune agent désabusé et insensible.

En bref, si vous êtes accro aux MIB, vous adorerez, si comme moi vous ne l'étiez pas spécialement, vous passerez un très bon moment de cinéma.

comments powered by Disqus