Liens relatifs et sources

Guillaume, le 15/03/12

La dame en noir

Le jeune Harry Potter a bien grandi. Daniel Radcliffe, après une décennie à incarner le désormais célèbre magicien, change de registre. Pour son premier film d’épouvante (et son premier film depuis HP), que vaut la performance du natif de Londres et plus globalement le dernier film de James Watkins ?

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer cette critique par mes états d’âmes. Je ne suis pas un adepte des films d’horreur, et cela influence peut être mon jugement. Autre élément m’ayant pour le coup influencé, j’ai vu le film en VO. Trêve de préambule !

Harry will be Daniel!

Daniel Radcliffe incarne Arthur Kipps. Un notaire perturbé, depuis que sa femme est décédée en donnant naissance à leur enfant. Il est sur la sellette, et pour garder son emploi il doit aller dans le village de Crythin Gifford pour régler une succession qui traîne. Au-delà du fait que le petit Daniel ne parait pas très vieux pour incarner un père de famille (qui semble avoir une situation financière très confortable), l’acteur est très convaincant. Bien qu’il ne réalise pas une performance qui restera dans les mémoires, il arrive à faire oublier Harry Potter au bout de quelques secondes. Il a tout de même gardé quelques gimmicks.
Les seconds rôles n’acquièrent pas une place prépondérante dans le film. L’essentiel repose sur Arthur Kipps.

Des tricks classiques et des questions !

Comme vous pouvez vous en douter la succession réservera des surprises. L’ambiance du village, des marais, et du manoir se prête totalement au genre du film. Il y a peu de prise de risque. Les effets de caméra sont efficaces. Certaines scènes sont un peu plus surprenantes et sortent des classiques. D’autres sont plus présentes pour choquer que faire peur. Le film en somme suit les codes du genre auquel il appartient.
Là, où il est plus novateur, c’est qu’il ne cherche pourtant pas à prendre le spectateur par la main. Le film ne répond clairement pas à ses questions. Quitte à le brusquer pour casser ses « attentes ». Le seul problème est qu’à force de vouloir la jouer peut être un peu trop solo, l’audience pourra ressentir quelques incohérences et rester elle aussi seule (avec ses questions).

Verdict : le film est plutôt dans la bonne moyenne. En fait, il faut nuancer l’avis sur le film en fonction de ce que vous attendez du cinéma en ce moment… Les plus aguerris ne seront surement pas impressionnés, les fans Harry Potter seront plus désarçonnés.

comments powered by Disqus