Liens relatifs et sources

Asu, le 09/01/12

A dangerous Method

David Cronenberg renouvelle son cinéma en donnant une fois de plus un rôle principal à Viggo Mortensen, après A History of Violence et Les promesses de l’ombre.Ce dernier campe le rôle de Freud dans un thriller traitant de la relation ambiguë entre le père de la psychanalyse et son rival et ami, Carl Jung, interprété par Michal Fassbender (300, Inglourious Basterds).

Le film s’inspire d’une histoire vraie, celle de la naissance de la psychanalyse, à travers trois personnages principaux, Carl Jung, Sigmund Freud et Sabina Spielrein, grande psychanalyste russe, jouée par Keira Knightley. Au début du film, Spielrein est atteinte de crises d’hystérie, soignées par le docteur Jung. Une relation intime va se tisser entre ce dernier et sa patiente, qui va devenir au fil de leurs entretiens sa maîtresse. En biais, une forte amitié nait entre Freud et Jung, au fil de leurs rencontres. Bientôt, Spielrein est soignée et aide Jung dans ses travaux, avec pour ambition un jour de devenir psychanalyste.
Cependant, tout se renverse quand Jung décide de ne plus voir sa patiente…

Pour ma part, j’ai passé un excellent moment. Le gros point positif de ce film est pour moi le jeu talentueux des acteurs. Viggo Mortensen et Michal Fassbender sont extrêmement convaincants. La prestation de Keira Knightley en démente névrosée est totalement saisissante. Bien que les avis soient partagés à son égard, certains trouvant qu’elle en fait trop, je l’ai trouvé talentueuse, puis a le mérite de ne pas s’enfermer dans son rôle de Pirates des Caraïbes. Ce qui est sûr, c’est que son jeu ne laisse ici pas indifférent.

Outre la très bonne mise en scène, ce qui fait la force de ce film est sa réalité historique. Bien que la relation entre Jung et Freud ainsi que la naissance de la psychanalyse soient abordées avec vulgarisation, ce qui peut rebuter les ardents connaisseurs, le film apporte des bases historiques non négligeables, renforcées par des décors convaincants et des répliques qui correspondent à la période trouble du début du 20e siècle (références au dénigrement des juifs qui, selon Freud, bloquera la percée de la psychanalyse et à la Guerre Mondiale).Je retiens aussi une excellente bande originale.

Le seul point négatif est que le film traîne parfois en longueur, ce qui est gênant pour un thriller/drame. Mais si vous êtes un peu mordu d’histoire, vous ne vous ennuierez pas.
Bref, je vous conseille vraiment ce film, n’hésitez pas !

comments powered by Disqus