Guillaume, Paru le 21 mars 2014

300 La naissance d’un empire

Affiche du film

8 ans après, la saga 300 revient sur nos écrans avec « 300 : La naissance d’un empire ». Eva Green et Sullivan Stapleton prennent place dans l’univers créé par Frank Miller pour son roman graphique du même nom.

Cet opus prend place en parallèle du premier, où les 300 valeureux Spartiates bataillaient contre Xerxès et son armée. L'athénien Thémistocle cherche à mobiliser toutes les cités-états du territoire grecque pour combattre la marine de Xerxès menée par Artémise.

Les batailles épiques sont au programme. Les fans du premier ne seront pas déçus. Ce film est sanguinolent, très sanguinolent. Un des gros points forts est la manière dont le sang a été stylisé sous forme de dessin. On retrouve vraiment un aspect comics, peu fluide, lourd, épais, un peu boueux pour le représenter.

L’aspect comics est aussi présent dans les magnifiques fresques, où le jeu des mouvements à l'écran est superbe. Par exemple, celui de la mer dans les paysages dégage une véritable atmosphère. Un travail vraiment important a été porté sur les ralentis, les jeux de lumières, les effets de particules. Bref, l’image a un grain magnifique et est une véritable réussite.

Eva Green « as usual » est toujours aussi envoutante. Sullivan Stapleton « as usual » est toujours aussi moyen. Vous pouvez le voir (ou pas) sur NRJ12 dans Strike Back.
Le scénario est simple et efficace. Il a le mérite de bien intégrer le premier opus de l’histoire et de mettre en place de nouveaux protagonistes.

En résumé, c’est un joli spectacle ! Gageons, que la même recette devrait être utilisée dans le troisième opus.

comments powered by Disqus